- Hey, comment ça va depuis le temps ?
- Genre ! Mais d’où tu sors, toi ?
- Ahah, de la vraie vie lol
- Mdr, et tu fais que passer, où tu comptes revenir pour de bon (encore) ? xD
- Je sais pas trop < .<

J’aurais du dire NON. Encore une fois, votre serviteur a succombé à la tentation du MAL, de la drogue absolue, du corrupteur de vie, de la warpzone du temps. La tentation de Final Fantasy XI.

Tar070602153107b

"J'ai recraqué..."

Au départ, rien de bien méchant, juste la volonté d’aller récupérer quelques gamerpoints pour mon avatar 360. Juste histoire de marquer le coup, de dire "j’ai joué à FFXI". Et effectivement, après être allé parler au barde du coin, quelques succès se déverrouillèrent… Pas grand-chose cependant, FFXI étant réputé pour être le jeu le plus radin de la ludothèque 360. Une soixantaine de points pour une trentaine de jours effectifs de jeu (soit 720 heures ! o_O), autrement dit une broutille. Mais une broutille qui a son importance.

Et me voilà, tant qu’à y être, à aller faire coucou à droite à gauche, aller resserrer la main de vieux amis connus sur les champs de bataille ou plus simplement dans des beuveries de taverne… La magie reprend vite, ça fait chier. On me demande des nouvelles de ma vie, ainsi que des nouvelles de la fille qui jouait tout le temps avec moi. J’explique que c’est compliqué, qu’elle ne risque pas de rejouer de sitôt… Mais ce qui est hallucinant, c’est que les gens ne m’ont pas oublié… Comme si je faisais toujours "partie du truc" que je le veuille ou non.

Tar070607032234a

Souvenirs d'une autre époque...

Quand on a passé autant de temps dans un univers comme celui là, c’est toujours difficile. On ne va pas parler de sensation de manque (j’en suis pas encore là, pas la peine d’appeler 7 à 8 sur TF1 <.<) mais plutôt quelques fois d’un certain vent de nostalgie, on se rappelle la belle époque, où une bande potes partait ensemble à la découverte d’un monde immense, sans jouer les PGM, en ne faisant absolument rien de constructif.

Des discussions au creux d’une vallée ensoleillée sur les conneries de la vie, des embrouilles entre copains, des monstres de merde qu’on allait taper juste pour se marrer, des vannes sur mon job de gayZ (c’est très bien White Mage, go fuck yourself xD)… La dimension sociale est ici importante, tout autant si ce n’est plus que le système de jeu en lui-même. Et oui, la grande époque est derrière nous. Des choses se sont passées depuis, des camarades sont partis, des équipes se sont déchirées, chacun est parti plus ou moins sur son chemin, que ce soit IG ou IRL… Et pourtant on s’accroche. On aime bien y revenir, sur ces terres de Vana’diel. Même si maintenant on s’y ennuie ferme. Mais on se rappelle, quelque peu ému.

Tar070601020903a

Les Pirates de Norg réunis au complet...

Je glande dans une plaine, à dos de chocobo, juste pour le kiff. Revoir les montagnes escarpées de Konshat me rappelle que ma ville n’est pas très loin… Bastok, une cité pour laquelle j’aurais tout abandonné, allant jusqu’à perdre ma nationalité Windurstienne pour enfin faire parti du même pays que mes amis. Renier sa famille pour ses amis… Chassez le naturel il revient toujours au galop.

Et puis soudain, un appel. Un japonais me propose une partie, c'est-à-dire de le rejoindre lui et 4 de ses potes otaku pour aller faire des points d’expérience. Car contrairement à d’autres MMO comme WoW par exemple, FFXI ne vous laisse strictement aucune chance d’évoluer tout seul, le leveling passe forcément par le jeu en équipe.

img_20080105_011522

Le jeu en équipe étant vital, FFXI force les rencontres entre joueurs.

Hésitation. J’avais amené mon petit WHM au lvl 60, ce qui correspond à peu de choses près au niveau où l’on se professionnalise dans son job. On a enfin l’uniforme qui va avec, on connaît par cœur tous ses sorts et en quoi consiste son boulot, bref, on est un WHM accompli. Ce lvl 60 me donnait quelque peu l’impression d’avoir fini quelque chose, que j’avais fait ce que j’avais à faire. Hors le lvl maximum pour un job n’est pas 60, mais 75. Et ces 15 lvls là, c’est tout en PGM style. Si au début du jeu on vous demande 500 xp pour passer d’un lvl à l’autre, à partir du lvl 60, on parle de plus de 20 000 xp. Sachant que ce nombre grimpe entre chaque lvl. Passer du lvl 74 au 75 prend par exemple autant de temps que du 1 au 74.

Et je n’ai pas le temps d’être un PGM.

Mais bon, ce sont des japonais, en général ils sont sympas, allez, je m’en fais une dernière pour le kiff.

Et la drogue de reprendre ses effets. Les japs m’emmènent dans une zone magnifique que je n’avais encore jamais vue, ils jouent tous de manière super efficace, on fait beaucoup d’xp et très rapidement. Ce sont vraiment des pros, ils sont pas là pour déconner, bien que très sympathiques. La partie, commencée vers 14h30, se dissout vers 19H. Quatre heures à demi à taper du monstre comme des robots, à répéter les même gestes pour la course folle à l’xp, et ceci paradoxalement dans la plus pure des bonne humeurs. Sachant que j’étais connecté depuis bien plus tôt que ça (environ 2h à glander avant que lesdits japs m’appellent)...

img_20080331_234022

Bobo (Tarumii) et master Brennan, un de ses nombreux senseï...

Et là je me dis "merde". J’avais prévu de faire des trucs cet après-midi. Des trucs importants, genre des papiers à régler, et d’autres moins importants… comme ranger la cave qui me sert d'appart'. Au final j’ai fait quoi ?

Je suis passé du lvl 60 au 61. Presque 62 même.

Waouw, super -_-'

Mais aussi génial, enchanteur et accrocheur que soit ce jeu, je n’ai plus le temps pour ça. Je ne peux pas refaire les mêmes conneries qu’avant. Les jeux vidéo, c’est chouette, c’est un loisir comme un autre qui sert à occuper de manière agréable son temps libre. Entre autres trucs, je sais que je jouerais toujours sur mes bonnes vieilles consoles. Mais un MMO ce n’est plus du jeu vidéo. Ca demande d’y consacrer exclusivement la moindre minute de son temps libre, nous obligeant à nous ménager, justement, de plus en plus de temps libre. FFXI, bien que très peu connu en France, est le MMO le plus exigeant envers ses joueurs. Plus de 80% de sa communauté est composé de Pro Game Masters qui y passent minimum 5H par jour, du lundi au dimanche. Minimum. Et c'est bien sûr un luxe que ne peut pas, mais aussi surtout ne veut pas s'offrir votre serviteur.

Cette après-midi perdu aura donc été le théâtre d’une énième prise de conscience. Le MMO c’est cool, mais c’est le mal. Vous me direz, ça va, comme prise de conscience, y’a pire, on en est pas encore au niveau de ceux qui tout à coup se mettent à kiffer le Jeanne d’Arc de Besson < .<

luc_besson_thumb

"Je t'emmerde. Jeanne d'Arc c'est mieux que FFXI. Quoi Yamakazi, raciste ?"

Ah oui, pour info, j’ai bien évidemment fermé (again) mon compte. Mes persos seront delete le 31 aout. Mais je garderais mes 60G de succès.

Ainsi que mes souvenirs...

Tar070307152320a

Mais les terres de Vana'diel relancent leur appel... L'entends-tu, jeune Tarumii ?