Deuxième partie de notre dossier spécial E3, cette fois consacré à la conférence de Nintendo. Si vous ne l'avez pas encore fait, ne manquez pas de lire d'abord le compte-rendu de celle de Microsoft ^^

1244197113

L'art d'avoir des jeux de fou et de ne pas les présenter... (next Zelda Wii, 2010)

N’y allons pas par quatre chemins : alors qu’il avait promis la conférence du retour des gamers, Nintendo vient de réaliser la pire prestation de toute l’histoire de l’E3. Les attentes étaient grandes, le niveau à côté super élevé (voir la conf' hallucinante de Microsoft <.<), et comme d’hab’ depuis un moment, Nintendo a déçu tout le monde. C’est maintenant une tradition : chaque année, lors de l’E3, Nintendo me donne envie de revendre ma Wii. Sincèrement, j’ai vraiment failli repartir en magasin avec tout mon matos Nintendo, et tout leur balancer pour récup' même un ou deux jeux 360 ou PS3. On verra par la suite pourquoi je me suis raisonné, mais bordel ! C’est ma 3e Wii, nomdidiou ! Comment font les dirigeants de Nintendo pour faire des conférences aussi merdiques ? C’est tout bonnement hallucinant ! Le plus énervant étant… qu’ils avaient bel et bien les cartouches pour faire une prestation cool. Mais ils n’en ont plus rien à foutre de l'E3 ou des gamers. Et ça devient vraiment, mais vraiment énervant.

7editeurs20090603_053041_12_big

Reggie is back to kick some ass ! Ou pas ? o_O

Commençons par le commencement : déjà, notre Reggie botteur de cul favori n’est plus sur scène. Déception. A la place, Super Nany (ou une salope lui ressemblant) vient nous casser les couilles avec sa dégaine de mère au foyer genre "j’ai jamais touché un jeu de ma vie", et nous sort la phrase qui énerve : "everybody’s game". Ils nous ressortent encore la même rengaine, putaiiin ! Au lieu de nous balancer des jeux, ils nous rappellent que la Wii et la DS c’est pour tout le monde, et que c’est kiffant de jouer avec son papi ou sa mère. Ma rage vous fera sans doute sourire, mais il s’agit bien là de l'état de TOUS les gamers ayant regardé la conférence. Je ne compte même plus les commentaires du genre "Get away you fuckin bitch" qui s’affichaient en temps réel juste sous la fenêtre de la conf. Un enfer, bordel !

7editeurs20090603_051940_38_big

Le nouveau visage de Nintendo, clairement gamer. Get lost, bitch ! <.<

Ils nous sortent enfin un jeu, New Mario bros Wii. Franchement, le jeu s’avère excellent, fun au possible, et mise sur la coop/compète entre 4 joueurs, dans un jeu de plate forme de toute beauté, et à l’ancienne. Sincèrement, il s’agit là d’une annonce vraiment sympa, alors pourquoi, O grand pourquoi l’avoir expédié en 4 secondes ? o_o (une tite partie lancée comme ça, sans aucun trailer, ni effet de mise en scène… Ils lancent le jeu comme s’ils s’en battaient les couilles, et l’éteignent 4 secondes après… puisqu’ils s’en battent les couilles.)

7editeurs20090603_051936_27_big

Un new Mario, c'est la fête ! Pas pour big N, apparemment o_O

Et tout ça pour se focus sur quoi ? Sur Wii Fit Plus, nomdidiou ! Mais allez crever ! La présentation traine cette fois en longueur, et finit par enchaîner sur … Wii Sports Ressort !! Et là, le gamer élabore un plan dans sa tête pour aller poser une bombe sur le stand de Nintendo, genre immédiatement. Le nouveau Wii Sports utilise en plus le Wii truc Plus sensé nous permettre de faire enfin ce qu’on nous avait promis il y a trois ans (à savoir : des vrais coups d’épées correspondant à nos mouvements, par ex.), et le constat est flagrant : Nintendo est totalement largué par Microsoft et son project Natal. Du coup, là, ils nous font un peu pitié avec leur mii tout moches et imprécis…

7editeurs20090603_051941_40_big

Disco Bitch préfère nous parler d'un jeu casual, largué par ceux de la concurence !

Nintendo a perdu. Définitivement. Ils se sont fait battre à leur propre jeu : Microsoft fait désormais de la Wii, mais 1000 fois mieux que la Wii. Mais à côté de ça : Bilou envoie du lourd pour les vrais gamers, contrairement à Nintendo. Le pire, c’est que Nintendo avait des vrais jeux à présenter : le Mario Bros, mais aussi la suite de Mario Galaxy !! Cette annonce inattendue fut plus que la bienvenue : plutôt que de tenter de réinventer leur franchise à chaque épisode et nous sortir genre un Mario Safari tout pourri, Nintendo table sur les bases solides de Galaxy, qui reste à ce jour l’un des jeux les mieux foutus auxquels j’ai pu jouer, pour nous sortir une suite directe. Après tout, la NES a eu droit à 3 Mario Bros, la SNES à 2 Mario World, alors pourquoi la Wii n’aurait-telle pas plusieurs Mario Galaxy ? Le problème est qu’encore une fois, Nintendo balance ça sans que ça ai l’air de leur tenir à coeur, tout comme pour… Golden Sun DS !! Le retour d’une franchise adorée des gamers, qu’ils réclament depuis des années, est annoncée comme une pub pour papier toilette, par le biais d’un spot minimaliste de 10 secondes, et basta. Idem pour Final Fantasy Cristal Bearers, alors qu’il s’annonce comme un authentique blockbuster pour une Wii qui en a bien besoin.

7editeurs20090603_053919_44_big

Mario Galaxy 2, un truc de fou !! Mais big N préfère Wii Fit...

Et que dire de l’absence de Zelda Spirit Tracks (même pas une image ! Juste le titre en fond d’écran , alors que le jeu est super avancé, il est même jouable sur le salon ! <.<) ou encore du prochain Zelda Wii (que Miyamoto, non invité sur scène, avance pourtant pour… l’année prochaine, le jeu étant a priori presque fini o_o). Enfin, pourquoi ne pas avoir parlé tout simplement de Monster Hunter 3, qui sort dans deux mois au Japon ?! La licence la plus vendeuse de l’archipel nippon actuellement sort en exclusivité sur Wii, et il n’en est jamais fait mention durant la conférence. Pourtant, Nintendo sort à cette occasion un pack collector du plus bel effet, avec une Wii noire top classe (la première Wii collector depuis sa sortie il y a 3 ans !!) mais aussi surtout le nouveau classic controler pro inclus dans le pack, une manette "à l’ancienne" ressemblant comme deux gouttes d’eau à un pad PS3 ou 360… (C'est Bert qui va être content) histoire que ce Monster Hunter reste jouable, la licence ayant toujours requis une précision diabolique au niveau du gameplay. Il ne sera jamais fait mention de ceci durant leur conférence (n'importe quel éditeur aurait profité de l'occasion pour annoncer son super pack collector) Les hallucinants Red Steel 2 et The Conduit, 2 doom-like somptueux qu’on aurait jamais cru possible sur Wii, seront tout juste évoqués (nom du jeu en fond d’écran…. Encore… alors que les jeux sont jouables sur le salon !!! Mais WTF ??)

2constructeurs20090604_150346_1_big

Le splendide pack Monster Hunter... passé sous silence. Why ?

Enfin, la seule vraie surprise de Nintendo aura été l’annonce de Metroid : other M, développé sur Wii par… La Team Ninja !! WTF ? Les mecs qui ont fait Dead or Alive ? Est-ce que si on change l’âge du joueur dans les options, les boobies de Samus seront plus rebondissants ? Quoi qu’il en soit, le jeu prend l’allure d’un Devil May Cry, se démarquant ainsi totalement de la trilogie Prime. A mon sens, c’est une bonne chose, Retro Studio ayant vraiment clôt leur trilogie de bien belle manière, un 4e opus dans ce genre aurait été lourdingue. Un vent frais sur la franchise, donc… pourquoi pas ?

7editeurs20090603_054721_12_big

Samus se la joue poseur, désormais. DoA style !

Bref, vous l’aurez compris : Nintendo a des jeux dans sa besace. C’est en réalisant ça que mon envie de tout revendre fut réfrénée. Mais le problème est qu’ils donnent vraiment l’impression d’en avoir rien à foutre. Ils continuent d’axer leur communication exclusivement sur le casual, et si une telle com' pouvait paraître "révolutionnaire" (lol) il y a 3 ans, elle est aujourd’hui totalement obsolète. De plus, est-ce que leurs chères mères de famille sont au courant de ce que c’est que l’E3 ? Est-ce qu’elles check les news sur le net à 4h du mat’, telles des voraces ? Pourquoi leur avoir encore dédié cette conférence alors ? Mystère et boule de gomme, mais il est sûr que depuis que Satoru Iwata est aux commandes de Nintendo, la compagnie n’est plus que l’ombre d’elle-même.

Certes, cet homme aura redressé la barre alors que la compagnie était au bout du rouleau.  Alors dirigée par Yamauchi, un grand père yakuza,  petit fils du fondateur même de Nintendo et qui considérait tous les joueurs Sony "comme des punks", Nintendo trouva un second souffle avec son départ à la retraite. Le siège de PDG fut donc récupéré par Iwata. C’est de lui que vient ce changement de direction orienté casual 100%, qui fit rentrer le cash par camions entiers, mais au prix de l’âme de la compagnie.

7editeurs20090603_053912_15_big

"Daïjobien. I am the real rapist of the childhood of Bertrand"

Nintendo faisait peine à voir. Sa conférence faisait pitié à côté de celle de Microsoft, elle paraissait vraiment, vraiment cheapos. On aurait presque envie de plaindre Nintendo, en disant qu’ils ne jouent pas dans la même cour, tant le fossé technologique (mais aussi idéologique!) qui les sépare de leurs concurrents est énorme. Mais ce serait se voiler la face : Nintendo gagne à lui seul plus d’argent que les divisons Jeux vidéo de Microsoft et Sony réunis !! Et pourtant, ils ne dépensent pas un sou en recherche et développement, touchent du blé sur chaque console vendue (alors que les deux autres en perdent systématiquement, se rattrapant sur les jeux), et se tappent le bidon par terre de vendre 250 € un matériel identique à celui de la génération précédente (une gamecube avec un capteur de mouvement, ni plus ni moins). Le problème de Nintendo est qu’ils se sont embourgeoisés, comme Sony à une autre époque. Leur position de leader les invite à ne rien changer, à ne pas innover en quoi que ce soit et surtout à rester sur leurs positions qui tuent petit à petit l’âme même de leur compagnie.

Conf’ de merde. Monde de merde. Heureusement que Crosoft et Sony sont là !! La conférence de ce dernier…. Demain !