Troisième et dernière partie de cet E3 qui aura décidemment été bien plus vivant que ceux des années passées ! Après les annonces choc de Micosoft (l’hallucinant Projet Natal) et la conférence morne d’un Nintendo qui préfère compter les dollars plutôt que de mettre en avant ses jeux (pourtant bel et bien réels !), comment Sony allait-il s’y prendre pour marquer les esprits ?

Ce n’est un secret pour personne, Sony revient de loin. Le succès de la PS2 leur ayant donné des airs de maître du monde, l’échec commercial du lancement de la PS3 ne manqua pas de les recadrer bien comme il faut. Pourtant, avec le temps, tout va, tout s’en va. (o_o ?) Et Sony est aujourd’hui bel et bien de retour, non seulement avec du très lourd dans leur sac à dos mais aussi surtout paré d’une humilité et d’un sérieux à toute épreuve. Sans aucune commune mesure avec le véritable show orchestré par Microsoft, ou le foutage de gueule made in Nintendo, la conférence de Sony se posa là comme un meeting entre professionnels. De là, sans doute quelques longueurs, mais un sérieux qui faisait plaisir, surtout en regard des annonces qui furent effectuées.

La conférence s’ouvre donc sur une vidéo qui en fera sourire certains.. Sony met en avant ses consoles : PS3, PSP et… PS2, comme un trio gagnant. De là à dire qu’ils assument le fait que la PS3 n’ai pas vraiment "pris la relève" de la PS2, il n’y a qu’un pas. Mais ainsi que l’explique le très cool et sympathique Jack Tretton, tant qu’il y a des joueurs PS2, ils continueront de leur fournir des jeux (plus de la moitié des jeux Wii d’éditeurs tiers sortent par exemple aussi sur PS2). On peut s’imaginer pourquoi Sony ne semble pas pressé de rendre la PS3 à nouveau rétro-compatible quand on voit les chiffres de la PS2, qui se vend toujours beaucoup.

phpRe0syd08975667

Le sympathique Jack Tretton, à l'aise, pour une conf' sans fioriture.

Après avoir mis en avant plusieurs gros titres multi tels que FF13, Modern Warfare 2, ou encore Rock Band Beattles, un petit focus est accordé à Heavy Rain, l’un des jeux les plus attendus de la console actuellement, en totale exclusivité (il s’agit du nouveau jeu du créateur de Fareinheit). Visiblement, il faudra patienter pour en savoir plus sur ce jeu. Vient ensuite une démo live de Uncharted 2, qui se révèle tout simplement, de l’avis général, le jeu le plus impressionnant de cet  E3, devant God of War 3 lui-même. Naughty Dog a visiblement peaufiné son bébé à l’extrême, et voir évoluer leur nouveau héros Nathan Drake dans cette ville délabrée est un vrai bonheur pour les yeux.

phpCyPFx69786

Uncharted 2, le jeu le plus hallucinant du salon <.<

La conférence passera ensuite très vite à la PSP Go, la nouvelle machine de Sony aussi appelée en interne "le secret le moins bien gardé de toute l’histoire de l’E3" comme le précise en souriant Tretton. La nouvelle console a été repensée en termes de design, mais surtout se voit privée de son port UMD, Sony admettant enfin avoir fait l’une de ses plus grosses erreurs avec ce format stupide (chargements incessants et trop longs, batterie de la console vidée en deux minutes à cause de la rotation du mini CD etc). Sony vise donc maintenant au "tout numérique", la PSP Go embarquant 16 Go de mémoire et possédant bien sûr un port MSDuo pour en augmenter la capacité. Pour les possesseurs de PSP originale, rien de bien révolutionnaire ici : les jeux continueront de sortir à la fois sur UMD et en Téléchargement, et même la PSP "normale" vous permettra de télécharger ces jeux si vous ne voulez plus des horribles mini CD de Sony. Mais sur le plan du marché, il s’agit là d’une petite révolution, car Sony donne ici un vrai coup de fouet à sa portable, qui ne restait encore vivante que grâce à un ou deux "jeux-messie" (un jeu pour les sauver tous xD) type Monster Hunter 2nd G au japon. Avec la PSP Go, c’est toute la dynamique portable de Sony qui repart de plus belle, et les annonces de jeux se multiplient instantanément. On croirait presque assister au lancement d’une vraie nouvelle portable : le Gran Turismo Mobile arrive enfin (mais lol <.<), suivi des titres tels que Assassin’s Creed Bloodline, Little Big Planet, Soul Calibur (avec Kratos en jouable !!) mais aussi des épisodes totalement inédits de franchises connues comme Resident Evil Portable et surtout Metal Gear Solid : Peace Walker, précisé par Kojima Himself comme un VRAI MGS et non un simple spin off : il s’agit en effet de la suite officielle de MGS3 (et donc de Portable Ops) qui racontera la construction de Houter Heaven. Kojima profite cependant d’être sur PSP pour en exploiter les possibilités, à savoir un mode multi joueur en coop à la Monster Hunter, ou 4 clones de Big Boss pourront parcourir l’aventure ensemble. Le jeu s’annonce très réussi, à l’image du nouveau départ de la PSP qu’entreprend ici Sony.

phpaYsy4o776655

La PSP Go : plus qu'un nouveau design, une vraie renaissance.

Après avoir reparlé de quelques gros jeux à venir sur PS3 (comme Lost Planet 2, sublime, ou encore l’annonce du prochain Rockstar en totale exclue, un mystérieux jeu du nom de Agent), Sony met l’accent sur une démonstration Live de Assassin’s Creed 2, encore inédite sur le salon (Microsoft comme Ubi Soft n’ayant dévoilé qu’une vidéo lors de leurs conférences respectives). Le jeu s’annonce encore plus grand (dans tous les sens du terme) que le premier, et la salle ne put retenir un "Rooooooh…." de bon gros geek à la vue d’un double-kill effectué par le héros, une lame planquée dans chaque main. Jouissif !

phpDhc36G889997

Assassin's Creed 2, encore plus immersif que le premier. Géant !

Square vient ensuite présenter un nouveau trailer de FFXIII, toujours aussi alléchant. Mais Jack Tretton surprend malicieusement tout le monde en annonçant… FFXIV !!! Et la date : 2010 !! o_O La salle entière retiend son souffle et ses "what the f…" chuchotés au loin tandis qu’un trailer sublime, présentant du In-Game et des CGs, est projeté. Des races connues apparaissent, le design général rappelle vaguement quelque chose…. Choc ! Il s’agit en fait de la suite de FFXI ! Voici donc le fameux "projet rapture" sur lequel les équipes de Squix bossent depuis 4 ans ! Après un rapide sondage dans la communauté FFXI, il semblerait bel et que ce FFXIV soit promus à un grand succès, tous les joueurs de FFXI ou presque ayant décidé de se lancer à nouveau dans l’aventure, tandis que le projet séduit également de nouveaux joueurs par ses graphismes sublimes et son optique moins hardcore (les développeurs auraient beaucoup appris de FFXI bien sûr, mais aussi de WoW, et souhaitent un jeu accessible à tous, soit l’antithèse de FFXI, à ce jour encore l’un des MMO les plus Hardcore qui soient). L’annonce fit sensation, ainsi que la petite blague de Tretton qui suivra ("en voilà un qui sort de nulle part, hein ?" :D) Le net ayant en effet pour coutume de spoil une par une les annonces de l’E3, recevoir en pleine poire une bonne vieille surprise comme celle là fit un bien fou à la conférence.

FFXIV

Bon ben... Adieu la Vie. XD

Sony passe ensuite à sa partie "casual" qui semble maintenant inévitable pour n’importe quel constructeur, et dévoile une véritable Wiimote-like. Le design est à la limite du plagiat : Microsoft ayant eu le bon gout de reprendre l’idée de Nintendo pour mieux la dépasser en supprimant totalement le contrôleur, Sony conserve pour sa part l’aspect "télécommande", assumant son "inspiration". Le traitement est cependant ici différent, car couplé au Playstation Eye pour une précision surpassant de très très loin la Wiimote, même équipée du Truc Bidule Plus à venir. Nintendo est ainsi définitivement dépassé sur tous les plans, et par ses deux concurrents. La démo de Sony révèle un potentiel impressionnant, mais nécessite clairement encore beaucoup de travail, le projet étant bien moins avancé que celui de Crosoft. On peut aussi supposer que sur PS3, l’appareil fera figure de gadget, ne servant que pour quelques jeux à la manière de l’Eye Toy en son temps sur PS2, tandis que Microsoft vise lui très loin en voulant révolutionner l’interface même de sa console, et en prévoyant surtout d’inclure sa caméra dans chaque console à venir.

phpo2Xs8dEyeFF55

"Avec ça, on peut la mettre par derrière à Nintendo." XD

On revient en douceur sur un vrai jeu, même si prévu pour séduire le grand public : il s’agit de Mod Race. Concrètement, les développeurs de Little Big Planet s’attaquent au Mario Kart Like, pour mieux surpasser tous les standarts du genre. Le jeu, très beau et entièrement customisable de A à Z, permet la création d’un circuit complexe et très fun en l’espace de quelques minutes seulement. A la manière de Little Big Planet, ce sont les joueurs du monde entier qui se feront designers du jeu… On peut d’ores et déjà dire que Nintendo est (once again) complètement dépassé… Au passage, une petite réflexion sur ces constructeurs qui se copient tous les uns les autres. Si le procédé avait énervé au temps de la Six Axis (le pad PS3 ayant des capteurs de mouvement totalement inutiles, juste pour contrer bêtement la Wiimote), il ne faut pas qu’il bloque pour autant la course à l’innovation. En effet, comment cracher sur Microsoft et les traiter de copieur (même si le projet Natal n’aurait jamais vu le jour sans le succès de la Wii et la découverte par Nintendo de ce "nouveau public") quand leur projet est aussi abouti que ce qui fut montré ? Le même raisonnement se prête à Mod Race : certes, il s’agit d’une pseudo copie de Mario Kart. Mais si Nintendo est bien le roi pour trouver de nouveaux concepts, il est également le champion pour se reposer sur ses lauriers sans jamais chercher à pousser plus loin ses idées. Depuis le temps que la franchise existe, il est par exemple aberrant qu’aucun Mario Kart n’ai jamais proposé d’éditeur de niveaux. Même combat pour les Mii, sous exploités alors que leurs copies sur 360 (oui, oui : copies) sont employés dans des séances de Tchat, sur le dashboard de la console, et font apparition dans de nombreux jeux et/ou applications ! Dans cet esprit, ce Mod Race, tout comme la Wiimote-like de Sony sont plus que légitimes. Le temps n’est plus aux concepts déposés mais à l’innovation, et c’est le joueur qui en ressortira à coup sûr gagnant.

phpoUxqLXTRICO99988

C'est bon, je pleure déjà de bonheur. (The Last Gardian)

Enfin, Sony revient aux jeux, aux vrais, et défonce tous les journalistes présents dans la salle avec sa trilogie des Most Wanted Games de 2010 :  The Last Gardian, le sublime nouveau jeu des auteurs de Ico et Shadow of the Colossus, suivi de l’arlésienne Gran Turismo 5 (qui arrive aussi ! Incroyable Kazunori est rentré de vacances ou quoi ? o_o) et enfin God of War III !! Ce dernier, présenté en démo live se révèle toujours aussi impressionnant et abouti que ses deux petits frères sur PS2, et surtout, se voit paré d’une date de sortie : mars 2010 !!

En conclusion, cette conférence aura surement été la plus agréable des 3, Sony étant venu à l’E3 pour faire son job et pas autre chose (Microsoft étant venu faire son show, et Nintendo… on cherche encore >.<). Présentant de nombreux jeux tous plus intéressants les uns que les autres et effectuant un véritable reboot de leur portable, Sony aura rassuré tout le monde (c’est peu de le dire) quand au devenir de la marque Playstation. Cette conférence, assurément la meilleure des trois en présence, marque également le début d'une année très importante pour Sony, qui pourrait bien être celle du réveil. L’annonce la plus hallucinante de ce salon restera cependant le Project Natal de Microsoft qui se révèle, on le répète, une véritable révolution du média jeu vidéo. Putain d’E3, on veut le même l’an prochain !