12 juin 2008

Cinéma

untitled

Best Movie Ever.

Côté cinoche... Les critiques mélangent les sorties ciné et DVD, avec cependant le support indiqué entre parenthèse pour ces derniers (militons pour la survie du HD-DVD mes frères xD). Enfin, la section News croise les actualités diverses et les évènements particuliers ayant trait au grand écran. Enjoy !

Critiques de films

  1. Pacific Rim
  2. Man of Steel
  3. Inception - dossier spécial
  4. Avatar
  5. Paranormal Activity
  6. L'étrange histoire de Benjamin Button
  7. District 9
  8. Vengeance
  9. Indiana Jones and the Kingdom of the Cristal Skull (Blu-ray)
  10. Dragonball Evolution
  11. Watchmen
  12. The Dark Knight (Blu-ray)
  13. Max Payne
  14. Children of Men (HD-DVD)
  15. The Dark Knight
  16. Spider-Man : la trilogie en haute définition (Blu-ray)
  17. Wall-E
  18. The Clone Wars
  19. Martyrs

News

  1. The Man of Steel : nouveau Trailer !!
  2. Le Nouveau retour du Jedi !!!
  3. Star Trek : nouveau trailer !
  4. Watchmen : nouveau trailer !
  5. Photos de Sylar en Spock !
  6. Trailer du nouveau Punisher !!
  7. Sortie du Dark Knight !!

Posté par Bobobiwan à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 juin 2008

Séries TV

9e60ade8

Vivi, lui aussi il arrive sur le Boboland. Bientôt.

Des fois, on a la flemme d'aller au ciné, ou même de se caller un bon DVD. God bless the TV ! Ici, on s'efforcera donc de suivre l'évolution de nos séries favorites, voire de chroniquer celles qui sont terminées.

Critiques d'épisodes

  1. Sherlock

     

  2. Dragon Ball Kai (01)

  3. Heroes Saison III (01-03)

  4. Heroes Saison III (04-06)

  5. Doctor Who : saison 5 Premiere

Posté par Bobobiwan à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2008

Littérature

SexyChristmasNaruto

Ouais, ça, c'est de la littérature !

Rubrique dans laquelle on va s'autoriser à parler de tout ce qui se trouve être imprimé sur papier ; donc du roman, mais aussi des cases et des bulles, un peu dans tous les sens. Parce que lire, c'est bat.

 

Posté par Bobobiwan à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2008

Bienvenue sur le Boboland !

jean_claude_got_moves

"Woo trop bien pitain ! Un nouveau site !"

Et oui, encore une fois, Jean Claude est heureux. Comme toujours, sans aucun doute, mais cette fois il a une bonne raison : car oui, la nouvelle version de mon blog est en ligne. Et pour Jean Claude, qui vient le check chaque jour que Dieu (donc lui) fait, c'est la fête.

Pourquoi donc une nouvelle version ? Pour plusieurs raisons, mais la principale réside dans une volonté de mieux structurer et organiser les articles. Adieu donc les pages de plus de 50km de long où les posts s'enchainaient inlassablement, reléguant dans les profondeurs de l'oubli toute critique publié la semaine d'avant. Ici, le maître mot sera celui de la clarté, de l'archivage, afin de rendre le tout plus agréable à lire pour vous, visteurs du dimanche.

ty13

"Yuna, je dois savoir... Pourquoi le blog y' change de nom ?"

Quitte à tout recommencer, autant revenir aux bases, et donc au nom originellement prévu de mon blog, à savoir le Boboland. Niveau structure, vous remarquerez un sommaire présent à la racine de chaque catégorie, vous présentant distinctement chacune des "fiches" en rapport avec le genre (ciné, jeux vidéos...). Une catégorie un peu "à part", la Geek Zone, englobant tout ce qui n'a pas attrait directement aux articles, permet de croiser les données dans chaque catégorie afin de consulter les news en question.

1173997175143

"Pitain je comprends que daaaaalle !"

Dit comme ça, ça a l'air compliqué mais dans les faits c'est tout simple, vous verrez. C'est juste un système pour mieux classer les news et autres conneries ^^

Quant à la nouvelle bannière, elle est bien sûr inspirée de l'hallucinant No More Heroes, jeu disponible sur Wii. Pourquoi une telle référence ? Simplement parce que c'est mon jeu du moment, et que je le surkiffe complètement ! La critique sera d'ailleurs très prochainement dispo.

Enfin, vous remarquerez dans le nouveau menu de droite une série de liens vers les sites de Geek que je vais check tous les jours, ceci afin que vous puissiez entrer dans la communion geek la plus totale avec votre p'tit Bobo préféré.

Bonne lecture à tous !

Bobo.

Posté par Bobobiwan à 15:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 mai 2008

No more Bobo ! <.<

snake01

Ah ! Le mois de Novembre... Son ciel gris, son air glacial, la gueule de con des gens dans la rue... Et cette envie irrésistible de se cloîtrer chez soi, de s'enfermer dans sa cave, de se cacher au fond d'un carton tel Solid Snake infiltrant l'île de Shadow Moses !

Y'a pas à dire, quelque fois, s'enfermer chez soi, ça a du bon... Ben oui, ça ressource de ne penser qu'à sa gueule <.< Egoïste ? Sans aucun doute, mais faut aussi savoir faire des pauses pour mieux repartir quelque fois :) Que mes amis ne le prennent pas mal, je les adore tous du fond du coeur, et il me tarde déjà de les retrouver pour une bonne petite soirée geek... D'ailleurs, un nouvel épisode du Geek Band leur est consacré ^^

snake02

Trop bien caché <.<

Et sinon, me direz-vous, quoi de neuf, niveau actualité ? Et bien le test du fabuleux No More Heroes arrive bientôt, juste le temps pour moi de le terminer dans tous les sens et de retrouver toutes les cartes du New Game + (comment ça "bah c'est pas demain la veille alors ? " >.<). En attendant, on vous propose de mater le superbe nouveau trailer du très attendu Watchmen, de lire la nouvelle planche BD de nos amis du Geek Band ou encore de parcourir les nouvelles critiques ciné et jeux vidéo que vous trouverez dans les rubriques habituelles. On y parlera de nanar, de fin du monde, de Lego et de Kung-Fu... Entre autre !

Comme d'hab', bon voyage à vous dans les pages de notre très humble Boboland... Et comme c'est sympa de repasser nous voir à l'occasion, vous avez même droit à un petit bonus :D

OMG, CHECK LE BONUS ! o_O

Ci-dessous, la Vengeance de Gilles sur sa soeur xD

1184128211933

Posté par Bobobiwan à 22:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mai 2008

Bonne année à tous !

SexyChristmasNaruto

Comment ça "Noël c'est fini" ? <.<

Alors oui, on est à la bourre (pour pas changer <.<) et oui, ça fait un moment qu'on a plus posté le moindre truc... Mais en même temps, noël c'est noël ! Et qui dit noël dit cadeaux (sauf si t'as pas de chance, pas d'amis ou juste... pas de fric xD) ! Alors forcément, entre les potes à voir, un minimum de boulot à fournir pour la fac (mais alors un minimum hein... un chouïa quoi :o) et surtout des nouveaux jeux à plier, le temps nous aura quelque peu manqué ^^

ballszq9

Vous vous en battez les couilles, hein ? xD

Bref, quoi de neuf niveau tests ? Tout d'abord celui du blu-ray du Dark Knight, proprement hallucinant et osant prendre un véritable risque pour faire vraiment avancer le support. Vous en saurez plus dans le test, rubrique ciné, vous connaissez le chemin... Pour ceux qui voudraient se rafarichir la mémoire (masos ?) on vous rappelle que la critique du film en lui-même est toujours dispo ici :p

Niveau jeu, voici venu le test du fabuleux Fable II, presque entièrement responsable de ma retraite monastique de la vraie vie <.< Le jeu en lui-même se plie assez vite, mais si vous voulez les 1000 points (j'y suis presque !) c'est une autre histoire ^^

nm_127809_px_501__w_nicematin_

"Retraite monastique ? Comme dans The Monk, mon super new feature ?"

Presque, Jean-Claude :) D'ailleurs, vous retrouverez courant du mois le test du superbe DVD de J.C.V.D. (LE come-back de 2008 !) ainsi que du splendide Naruto Ultimate Ninja Storm sur PS3... Ben oui, les filles du dessus là, ça a quand même un rapport avec le site, c'est pas totalement gratuit non mais oh hé ^^'

resize_derkaone_443969401

Mais ça par contre, c'est gratuit <.<

En attendant, bonne année 2009 à tous les p'tits geekos en herbe, et encore merci de passer nous voir de temps en temps, ça fait toujours plaisir ! ^^

Bobo :)

Posté par Bobobiwan à 02:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2008

MMO RPGs

medium_2616976026_78863e86fa_o

"Parce que le vrai monde, c'est pas la réalité" xD

- Morpheus

Ici, on s'intéressera principalement aux divers jeux de rôles en lignes, voire aux jeux simplement orientés full-multi et joués selon les aléas de la vie et des sorties... Parce que le MMORPG c'est le bien, mais que ça prend du temps >.<

FINAL FANTASY XI : A WHM STORY

mogim03

Sous le ciel de Windurst...

Journal de bord d'un petit Tarutaru perdu dans l'immensité de Vana'diel... Vous attendent donc dans cette rubrique autant de banalités que d'events importants, autant de séances de pexage rébarbatives que de quêtes passionantes. Embarquez donc dans l'airship des aventures du petit Tarumii, jeune White Mage découvrant chaque jour un peu plus l'immensité du monde du XIe opus de la saga Final Fantasy...

Livre I : Un au-revoir ?

Livre II : Meet the Shadow Lord !   

MONSTER HUNTER FREEDOM UNITE : JOURNAL D'UN CHASSEUR

MonsterHunter3screen

"Help. Help. Heeeeeelp !!! " XD

La chasse, c'est quelque chose de particulier. Aussi bien fait soit-il, Monster Hunter n'aurait à mon sens aucun intérêt si je ne l'avais pas partagé avec des potes, autours de bonnes vieilles soirées "pizza-bierre-porno-Simon Monceau-bordel j'ai plus de batterie-passe moi ton chargeur". Parce qu'avant d'être un jeu vidéo, Monster Hunter représente à mes yeux une boîte à souvenirs, autant en consigner quelques un ici, dans ce journal d'un chasseur...

Tome I : Heroes are come back !

Posté par Bobobiwan à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juillet 2005

Inception - Analyse

Attention, article 100% SPOIL. Merci de voir le film et de revenir ^^

Dans l’article précédent, on s’est permis d’affirmer qu’il n’y avait pas de "twist scénaristique" dans Inception. Si vous l’avez à présent vu, il est fort probable que vous ne soyez pas d’accord, au vu de la fin pour le moins ambiguë. Mais on se permettra d’insister : la fin d’Inception ne représente pas, en soi, un twist de bas étage "à la Shyamalan". Bien au contraire, elle permet d’ouvrir le spectateur au choix de sa propre interprétation, le laissant libre de construire ses théories de lecture personnelle. Nous allons tenter ici de pousser dans ses retranchements, autant que faire ce peut, les différentes possibilités majeures d’interprétation qui nous sont apparues. Pour ceux qui ne seraient pas d’accord ou simplement pour ceux que ça intéresse, on vous encourage à nous faire partager vos opinions dans les commentaires :) Parce qu’un tel film est prévu pour ça, n’aspire qu’à ça : faire réfléchir les spectateurs sur ce qu’ils viennent de voir, les faire débattre et ainsi faire grandir leur vision du film. Quelles sont donc, à notre avis, les interprétations majeures que l’on peut ici donner ?

1/ Personnellement, j’ai beau avoir tenté coûte que coûte de ne pas regarder les différentes bandes annonces (en tout cas pas la troisième, j’aimais bien le fait que les deux premières ne dévoilaient absolument rien), j’ai fini par y être "forcé" au cinéma, ledit trailer ayant été projeté avant l’Agence Tous Risques –putain de bon film d’été, soit dit en passant. Et ce troisième trailer dévoilait enfin une partie de l’intrigue, ou du moins de l’univers : un monde dans lequel certaines personnes ont la possibilité d’explorer "physiquement" les rêves. De là, impossible de ne pas penser immédiatement qu’un vieux twist final vous révèle qu’en fait, c’est tout le film qui était un rêve. Cette appréhension était renforcée par la réplique de Di Caprio expliquant qu’un rêve vous parait toujours réel jusqu’à ce qu’on vous réveille enfin. Pourtant un autre élément des plus intéressants transparaissait d’une autre réplique : celle où Di Caprio disait avoir enfin trouvé un chemin pouvant le ramener chez lui, et que ce chemin passait par ce dernier job.

A partir de là, je me suis dit que le film allait être plus fin que ça, qu’on n’allait pas avoir de "truc à la 6e sens" du genre le héros ne comprend qu’à la fin ce qu’il lui arrive. J’avais alors le sentiment que Di Caprio allait dès le début être décrit comme un personnage appartenant totalement au monde du rêve, conscient de cet état, et cherchant coûte que coûte à se réveiller. Par exemple, il aurait pu incarner l’esprit d’un homme plongé dans le coma, qui pouvait interagir avec le reste de sa team, eux bien vivants et en bonne santé, par le biais de cette fameuse technologie mystérieuse. Ainsi, son équipe n’aurait pu interagir avec lui qu’en se plongeant dans ce sommeil artificiel, et n’aurait pu rencontrer "leur boss" que dans le monde du rêve. J’aimais bien l’idée d’un type condamné à rêver pour une éternité, et qui profite de cet état pour en faire son job. Voilà pourquoi il aurait été le meilleur dans ce boulot "d’extracteur" : parce qu’il aurait été le seul à n’appartenir qu’au monde du rêve, quand tous les autres personnages doivent aussi interagir avec le monde réel, avec leur vie privée, leur famille, etc.

Et tout ce foutu raisonnement, juste basé sur une bande annonce ^^ Voilà pourquoi je ne voulais pas la voir : impossible ensuite de regarder le film vierge de tout soupçon.

Si cette théorie bien fumeuse s’avère démontée par une séquence (et une seule) en particulier, une accumulation de détails troublants au fur et à mesure du métrage persistaient à m’y faire adhérer :

- Tout d’abord, la séquence d’introduction, expliquant très clairement qu’un rêve peut en enchâsser un autre. Poser de manière aussi frontale et directe une telle idée revient à dire que tout peut arriver, et qu’il ne faut se fier à rien.

- Ensuite, on vous annonce que pour se réveiller, il suffit qu’on vous tue dans le rêve. Hors, Cobb (Di Caprio) fait tout ce qui est en son pouvoir pour ne pas se faire tirer dessus, même quand, paradoxalement, il cherche à s’échapper. Cacherait-il donc autre chose ? Pourquoi une balle permettrait-elle de réveiller son équipier et pas lui ?

- Le montage du film en lui-même est extrêmement troublant : les personnages apparaissent toujours "par magie" dans un nouveau décor : on ne vous explique jamais comment ils sont arrivés là (on est tout à coup à Paris, par exemple). Cobb va même jusqu’à expliquer à sa futur architecte que c’est comme ça que marchent les rêves.

- Lorsqu’ils recrutent un chimiste qui leur explique qu’il est presque impossible d’atteindre deux niveaux de rêves simultanés, Di Caprio lui répond avec assurance que ce n’est pas deux, mais bien trois niveaux qu’ils vont créer. Cette assurance semble indiquer qu’il SAIT déjà que c’est possible. Peut être parce qu’il l’expérimente au quotidien, se trouvant en permanence à un niveau inférieur à celui de son équipe.

- Enfin, la façon qu’à Di Caprio d’évoquer son histoire est des plus ambigües : pourquoi parle t’il en permanence de "rentrer à la maison" au lieu de mentionner clairement son pays, dont il a été banni ? Et le personnage de Michael Caine (apparemment son père, mais réside t-il à Paris, ou aux Etats Unis, avec les enfants de Cobb ?) de lui souffler "Reviens à la réalité, Cobb."

Bref, tant d’indices qui me confortaient dans mon idée. C’est ici finalement la thèse qui donne raison à Mall (Marion Cotillard) et à son suicide, une Mall qui serait alors bien vivante et attendrait sans relâche le réveil de son amant. Pourtant, cette théorie "à la Shyamalan" (comprendre : celle du twist fumeux) se révèle détruite par une simple séquence : celle où l’on voit Cobb faire tourner son fameux totem, à la sortie du rêve d’entrainement de l’architecte, vers la fin du premier tiers du film. La toupie tourne, et s’arrête. Il s’agit bien de la réalité. L’une des très, très rares séquences, d’ailleurs, "du monde réel".

Et c’est donc cette toupie le centre du problème : ce fameux plan final sur une toupie qui ne cesse de tourner, semble enfin vaciller…. Va-t-elle tomber ? Fin du film. De là, deux possibilités subsistent clairement :

2/ La toupie ne s’arrête pas de tourner. Saïto a tiré sur Cobb, le faisant s’enfoncer dans l’ultime niveau de rêve, par delà les limbes-mêmes. Cobb entre donc dans sa fantaisie ultime et retrouve ses enfants (merci le Jambody). Cependant, mon cœur ne balance pas vers cette théorie. Déjà parce que Saïto n’a pas de raison de tuer Cobb. Aucune, si ce n’est peut être, la démence (et on deviendrait fou pour moins que ça, on vous l’accorde). Mais c’est surtout parce que Cobb peut enfin contempler le visage de ses enfants : un souvenir qu’il ne possédait pas, et dans lequel réside, à mon sens, la clé de tout le métrage. Voilà pourquoi on préférera cette dernière théorie :

3/ La fin se situe bien dans le monde réel. Cobb a rempli sa mission, est allé jusqu’au bout de l’enfer, au fond de l’univers et du monde des rêves pour revenir à la vie et retrouver ce qu’il a de plus cher. Il s’agit donc bien du monde réel. Les visages des enfants sont réels. Lorsque, plus tôt dans le film, le personnage de Mall veut les lui présenter alors qu’il est coincé dans le monde des limbes, Cobb ne les regarde pas, parce qu’il ne le PEUT PAS. Tout ce qui est alors autours de lui, sa femme, les immeubles, ses enfants, sont alors le produit de ses souvenirs. Il ne peut voir les visages de ses enfants. Il n’en a ni la possibilité, ni le pouvoir. Mais lorsqu’à la fin du film, ces derniers se retournent enfin, il sait qu’il est bien vivant, dans le vrai monde. Ca ne fait plus aucun doute.

Pourquoi ne pas avoir alors terminé le film sur la toupie qui tombe et s’arrête ? Personnellement, j’étais vraiment persuadé que c’était ainsi que le film allait se conclure. Mais Nolan choisit de le conclure avant. Avant la chute – possible – du totem. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’à ce stade du récit, Cobb n’en a plus besoin. Tout le métrage ne porte que sur ça : sur ce personnage prisonnier de son passé, de ses remords, et de ses doutes. A la fin de son parcours qui l’aura forcé à descendre au plus profond de lui-même pour enfin affronter ses fantômes, Cobb choisit la vie. Il choisit l’espoir. Voilà pourquoi il ne verra pas si le totem tombe ou pas. Voilà pourquoi nous ne le verrons pas. Parce que l’important est justement qu’il ai à présent le pouvoir d’abandonner cette foutue toupie. Et d’aller embrasser ses enfants.

Et puis de toute façon, on l’entend très clairement tomber après le cut au noir, alors c’est moi qui ai raison xD.

Posté par Bobobiwan à 17:09 - Commentaires [11] - Permalien [#]

Inception - Trailers

L'un des trucs les plus remarquables à propos d'Inception, c'est le secret dans lequel son réalisateur aura su le garder. De son propre aveu, Nolan regrette l'époque où l'on rentrait dans une salle de cinéma sans avoir de quoi parlait le film. Dans cette optique, le projet Inception se sera réalisé dans le plus grand secret, le premier teaser surprenant même la presque totalité de la communauté cinéphile, alors persuadée que Nolan bossait toujours sur le prochain Batman.

Voici donc regroupés pour vous les liens des trois différents trailers du film. Si vous les regardez à la suite, vous observerez à quel point, au niveau de la musique, chaque trailer semble constituer l'introduction du suivant. Attention tout de même à la dernière bande annonce, proprement fantastique, mais commençant à dévoiler (au bout d'un moment, bien obligé :-p) une partie de l'intrigue. Quoi que. C'est tellement bien fichu... A vous de voir ^^

Teaser Trailer


 

Theatrical Trailer


 

Theatrical Trailer 2


Posté par Bobobiwan à 16:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]